vendredi 10 janvier 2014

Informations croustillantes sur Thrain et une alliance inattendue [Spoiler]

Attention l'article contient quelques spoilers, notamment sur la version longue du deuxième film. 

Comme vous le savez bien, il y a quelques semaines a été publié le troisième volume du livre "Le Hobbit - Chroniques".



Ce dernier nous offre de très belles illustrations, mais pas seulement... Nous avons le droit à quelques révélations sur les scènes concernant Thrain, scènes qui seront disponibles dans la version longue de "La Désolation de Smaug".

Premièrement, Peter Jackson ne respectera pas la chronologie du roman, car, dans le film, la rencontre entre le père de Thorin et Gandalf aura lieu durant l'expédition d'Erebor, or, dans le livre ce moment se déroule pas loin de 90 ans plus tôt.

On peut donc se poser la question de savoir à quel moment Thrain a remis la clé et la carte à Gandalf., question que nous traiterons dans un prochain dossier.

Gandalf demande à Radagast de prévenir Galadriel, car il sent que son investigation à Dol Guldur va mal se passer. Souvenez-vous de paroles du magicien avant de pénétrer dans la place forte :

"C'est sans aucun doute, un piège !"

Et effectivement quelques minutes seulement après y avoir posé le pied, celui-ci se fait attaquer par Thrain, qui à été capturé par l'ennemi. Le Gris Pèlerin utilisera d'ailleurs ses pouvoirs pour le ramener à la raison, car ce dernier est devenu complètement fou, à la manière de Gollum.


Le Nain affaibli apprendra à Gandalf qu'un démon maléfique (Sauron) frappera bientôt la Terre du Milieu. Mais celui-ci ne sera pas seul, car cette fois il recevra le soutien de Smaug, qu'il a acquis à sa cause !


Oui, vous avez bien lu, le dragon s'est allié à Sauron ! Gandalf avait d'ailleurs fait part de ses craintes à ce sujet au Conseil Blanc dans un "Voyage inattendu". Bien entendu cette alliance n'est pas mentionnée dans le roman et est une pure invention de l'équipe scénaristique, elle explique cependant certaines choses, comme le fait que Smaug connaisse le surnom (Ecu-de-Chêne) de Thorin.

David : Plus globalement, Smaug, pour quelqu'un qui n'a pas bougé de son trésor depuis 60 ans, semble bien au courant de ce qui se passe à l'extérieur. Souvenez-vous  de ses paroles "Une ombre approche", sous-entendu celle du Nécromancien/Sauron.

Je pense que ce pacte avec Smaug a été conclu pour une bonne raison : ce dernier en attaquant Erebor, prive les forces du bien d'une place forte dans le Nord, créant au passage une diversion permettant à Sauron de chercher l'Unique en toute quiétude. Pour que le dragon accepte, Sauron a dû lui promettre des richesses à ne plus savoir qu'en faire.

David : Cette hypothèse se tient. Dans le appendices du "Seigneur des Anneaux" on apprend qu'en 1100 du Troisième Age (TA), le Conseil Blanc découvre qu'une force maléfique s'est retranchée à Dol Guldur et pense dans un premier temps qu'il s'agit d'un Nazgûl. Or, nous savons tous qu'il s'agit en fait de Sauron.

Il est écrit qu'en 2063 TA, devant le pouvoir grandissant de Dol Guldur, Gandalf s'y rend enfin mais que Sauron fuit en Orient. Ici commence la Paix vigilante. On peut donc imaginer que le disciple de Morgoth se sentant surveillé décide de faire appel, comme l'a dit Florian, au dragon afin de détourner l'attention du Conseil Blanc et reprendre sa recherche de l'Anneau. Pour rappel l'attaque d'Erebor survient en 2770 TA.




Que pensez-vous ces différentes révélations ?


Florian